Europe · 2 mars 2018

Berlin – Allemagne

Berlin  est la capitale et la plus grande ville d’Allemagne. Institutionnellement, c’est une ville-État nommée Land de Berlin. Située dans le nord-est du pays, elle compte environ 3,5 millions d’habitants1. Ses habitants s’appellent les Berlinois. Berlin est la deuxième ville et la septième agglomération la plus peuplée de l’Union européenne. L’agglomération de Berlin s’étend sur 3 734 km2 et compte 4,4 millions d’habitants, et la région métropolitaine de Berlin-Brandebourg qui cumule les Länder de Berlin et de Brandebourg regroupe au total près de 6 millions d’habitants.

Fondée au XIIIe siècle, Berlin a été successivement capitale de l’électorat du Brandebourg (1247-1701), du royaume de Prusse (1701-1871), de l’Empire allemand (1871-1918), de la République de Weimar (1919-1933) et du Troisième Reich (1933-1945). Après 1945 et jusqu’à la chute du Mur de Berlin en 1989, la ville est partagée en quatre secteurs d’occupation.

Pendant la Guerre froide, le secteur soviétique de la ville, nommé Berlin-Est, est devenu la capitale de la République démocratique allemande, tandis que Berlin-Ouest était politiquement rattachée à la République fédérale d’Allemagne, devenant ainsi un bastion avancé du « Monde libre » à l’intérieur du Bloc communiste. Après la chute du mur, Berlin redevint, en 1990, la capitale de l’Allemagne alors réunifiée, et les principales institutions fédérales y emménagèrent en 1999.

Berlin est une ville mondiale culturelle et artistique de premier plan. La ville abrite 166 musées, 142 bibliothèques et 60 théâtres. En 2014, Berlin a accueilli 11,87 millions de visiteurs (+4,8 % plus qu’en 2013)3, dont 4,52 millions visiteurs étrangers (+5,2 %).

Le secteur touristique a tiré son épingle du jeu. Berlin est ainsi la ville la plus touristique d’Allemagne. En 2014, elle a accueilli 11,9 millions de visiteurs, avec environ 28,7 millions de nuitées. La fréquentation est d’ailleurs en nette augmentation depuis quelques années.